1
2
3




Iturii, le Nouveau Monde

Messages : 42
Crédit : 2147483647
avatar
Compte fondateur
Voir le profil de l'utilisateur http://ozeriah.kanak.fr
Lun 28 Mar - 3:54
L'histoire d'Iturii
« Une cité en essor »

Iturii est une belle planète pleine de mystères que tous tentent de résoudre, ses habitants les premiers. En effet, les ituriens ont trouvé bon de se questionner sur leurs origines en développant une religion extrêmement complexe tout en restant ouverte et non pas cintrée sur ses propres dieux. Est-ce étrange ? Pas pour les ituriens, car ces croyances ont bel et bien fondé toute leur culture -que ce soit d'un point de vue architectural, éthique ou hiérarchique. Pour les plariens qui viennent à peine de découvrir cette population, leur langue demeure encore une grande difficulté à l'heure actuelle rendant difficile la compréhension de leur culture. Ils arrivent pourtant à communiquer et à interagir grâce à une forme de langage basée sur la gestuelle que les prêtres ituriens ont inventé : le langage des signes. Pour eux, le langage ne s'arrête pas seulement aux mots et cette technique astucieuse donna la preuve aux explorateurs plariens que ce peuple était rempli d'intellectuels.

Ces mêmes prêtres ont une place très importante et sont le premier contact que les étrangers doivent avoir avec n'importe quelle tribu de la planète. Ils sont ceux qui posséderaient certaines facultés héritées de générations en générations. De même le statut de prêtre n'est pas attribué à un genre en particulier, car ces élus des dieux ne peuvent être jugés par leur apparence.

Par ailleurs, ces prêtres ont une position d'autant plus particulière étant donné que les ancêtres de chacune de leur famille ont tous participé à l'élaboration architecturale de chaque cité iturienne. Celle-ci aurait été transmise à eux par le dieu de l'eau, Yiasah. Les techniques de construction seulement ont été réfléchies par les architectes plariens choisis par les prêtres.

Ainsi, la ville principale fut la première construite et servit d'exemple pour chaque village suivant. D'un point de vue satellite, leur cité possède une forme très sophistiquée en forme d'onde : il y a un point central où sont construites des sculptures en pierre gigantesques, puis séparé par une rivière que l'on peut traverser grâce à de nombreux ponts. Les maisons ituriennes se font très nombreuses sur le second cercle de leur capitale. De nouveau séparé par un courant aquatique et relié par des ponts, il y a un secteur industriel. Des ports y sont construits et de nombreux pêcheurs sont occupés par leur activité. En somme, la ville principale de cette planète ressemble à un cercle de verdure en trois parties séparées par de l'eau en abondance.

Lorsque les plariens sont arrivés en vaisseau et ont vu cette immense ville, ils furent d'autant plus étonnés par l'apparence des ituriens qui était extrêmement simple et élancée car ils ne s'encombrent pas sous des tonnes de tissus. Mais quelle fut la réaction des ituriens lorsqu'ils reçurent la visite de ces voyageurs interplanétaires ? Ils n'en crurent par leurs yeux et coururent instinctivement chercher le Grand prêtre de la Capitale qui les jaugea, dubitatif. Les aventuriers discutèrent aussi bien qu'ils le pouvaient avec lui, dessinant des images sur des bouts de papier comme ils n'arrivaient pas à se comprendre par les mots. Les explorateurs et ingénieurs plariens restèrent un mois sur Iturii à recenser les espèces végétales, animales et minérales de la planète qui se faisaient bien plus riche que sur Plaria. Ils demandèrent un jour s'ils pouvaient prélever l'eau qui coulait autour de la ville, mais ils en furent interdits, celle-ci étant sacrée et bénie par Yiasah. Les plariens ont eu beau insister qu'ils n'allaient pas l'utiliser pour la boire, le Grand prêtre ne voulait rien entendre, mais ils purent constater son utilisation en médecine chez ce peuple nouveau et énigmatique.

Finalement, les chercheurs n'avaient que l'autorisation d'observer les innombrables espèces peuplant la planète et égales aux ituriens car elles se retrouvaient tantôt dans leurs rues, tantôt dans leurs maisons, tantôt dans les forêts. Au fil de leurs recherches, ils ont découvert des bâtisses abandonnées et délabrées descendant en souterrains vers le cœur d'Iturii. De nombreuses fresques y étaient dessinées et à mesure que les chercheurs descendirent ces galeries antiques, ils comprirent qu'elles retraçaient l'histoire des dieux ituriens. Arrivés au centre de ce temple souterrain, il y avait une statue colossale de trente cinq mètres de haut siégeant devant eux. Pour le reste, les comptes-rendus des chercheurs n'en disaient pas plus, mais cette statue était cependant le dieu originaire de la création de la planète : Iturii. Les habitants de cette planète seraient donc ses descendants selon les prêtres ituriens.

A la fin de ces recherches, les plariens partirent et revinrent ensuite sur Iturii en expliquant brièvement le projet Velania. Ce qu'ils leurs dire, c'est qu'ainsi ils pourraient apprendre leur langue de manière plus poussée aux ituriens volontaires, les techniques technologiques des plariens, leur histoire ainsi que celle d'autres habitants originaires d'une planète voisine de la leur : Septies. Les ituriens les plus curieux se portèrent volontaires, d'autres en recherche de nouveauté, et puis des caractères divers bien plus spécifiques. Qu'ils soient méchants ou gentils, là n'était pas la question. Plaria avait besoin d'eux.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 

Iturii, le Nouveau Monde