1
2
3




Messages : 42
Crédit : 2147483647
avatar
Compte fondateur
Voir le profil de l'utilisateur http://ozeriah.kanak.fr
Mer 10 Aoû - 15:33
La religion
Introduction à la religion iturienne

Les Ituriens sont les seuls à disposer d’une religion. Les Spations et les Plariens l'appellent Reklix (ceci étant le mot signifiant "religion" en iturien). Celle-ci est anarchique, dans le sens où les divinités ne sont pas gradées les unes par rapport aux autres : elles veillent les unes sur les autres et sur tous les individus vivants. Les dieux n'imposent pas leur puissance aux êtres vivants et n'altèrent pas leurs choix de vie.

Les Ituriens ont une vision de la vie et de la mort toute particulière. Il y a une âme insufflée en chaque être qui se trouve dans le Chaos, ou le Néant (c’est quoi, le Chaos et le Néant ? C’est écrit ailleurs ?). L’âme, à la naissance de l’enfant, passe l'Abîme du Chaos (idem : c’est quoi ?) pour se loger dans le corps. A la mort de l'individu, elle retourne se reposer dans le Chaos. Elle trouvera un autre corps à occuper, plus tard. C'est un cycle particulier, car l'origine de la personne resterait la même alors qu'elle continuerait d'avoir un certain libre arbitre (tu parles de réincarnation c’est ça ? Si oui je pense qu’on peut expliquer ça plus simplement, sinon je veux bien que tu me dises ce dont tu parles). Cette vision est rassurante, parce qu’il y a la même chose avant la vie qu'après la mort – chose dont les Ituriens n'ont pas peur. Le Chaos est pour eux comme une mère qui accueille ses enfants. Il n'y a pas de notion de châtiment ; les âmes ne sont pas torturées.

La religion iturienne peut évoluer en fonction de leurs découvertes. Si leurs textes ne correspondent pas à ce qui est présent dans réel, c'est que leur interprétation du monde était erronée et doit être corrigée. Les textes jugés faux sont détruits après la rédaction des nouveaux.

Les Ituriens n'ont pas énormément de traditions liées à leur religion. Ils prient leurs divinités quand ils le veulent, ce qui prend généralement la forme de méditations, et à chacun de leur anniversaire remercient les dieux pour leur bienveillance.

Les divinités et leurs attributs

- Svexhz, déesse du chaos et mère de toutes les âmes de tous les êtres vivants.

- Tmiza et Iklash, dieux créateurs respectivement protecteurs du Temps et de l'Espace. Ils engendrent ensemble Nyxèbe, Klarta et Kahli.

- Nyxèbe, déesse de la nuit et des ténèbres. Elle est la sœur jumelle de Klarta.

- Klarta, déesse du jour, de la lumière et des astres lumineux. Elle est la sœur jumelle de Nyxèbe.

- Kahli, dieu du ciel. Il est la troisième divinité engendrée par Tmiza et Iklash.

- Iturii, dieu de la terre. Il est le premier dieu engendré par Kahli.

- Yiasah, dieu de l'eau. Il est le deuxième dieu engendré par Kahli.

- Phlexia, déesse du feu, gardienne des arts et des sentiments. Elle est la sœur jumelle de Xiala et l'enfant de Kahli.

- Xiala, déesse du vent. Elle est la soeur jumelle de Phlexia et l'enfant de Kahli.

- Volturia, gardien des êtres du ciel. Il a l'apparence d'un aigle royal.

- Trivlex, gardienne des êtres de la terre. Elle a l'apparence d'une chatte noire aux yeux bleus.

- Khlore, gardien des êtres de l'eau, surnommé Léviathan, seul représentant de son espèce à l'origine.

- Drydès, gardienne des plantes. Iturii donna forme humaine à l'âme recueillie par l'arbre dans lequel elle se trouvait.

- Gayma, déesse de la vie.

- Nirvana, dieu de la mort.

Ghenarzia, la naissance de l'Univers

Au commencement, il y eut Svexhz. Solitaire éternelle dans un univers sans espace ni temps, elle s'ennuyait dans ce chaos sans ciels ni terres. Elle créa d'abord les âmes, en son sein, cherchant parmi elles des enfants qu'elle protègerait sans condition. Sa puissance fut telle qu'en créant les âmes, elle donna naissance à des êtres qui lui étaient semblables. Tmiza et Iklash sortirent de son ventre protecteur et créèrent ainsi l'Espace et le Temps. Le monde spirituel fut engendré dès lors que le monde réel fut. Ceux qui naquirent hommes (tu parles des Dieux qui ont une apparence humaine ?) se firent protecteurs de leur création accidentelle. Svexhz, omnisciente, admirait le travail de ses enfants de son œil protecteur.

Tmiza et Iklash engendrèrent ensemble deux jumelles : Klarta et Nyxèbe. Nyxèbe naquit du rein gauche de Tmiza, protecteur du Temps, tandis que Klarta sortit du rein droit d'Iklash, protecteur de l'Espace. Ensemble, elles apportèrent lumière et ombre à l'Univers. Klarta créa les étoiles, Nyxèbe l'obscurité, afin que leur beauté puisse être admirée. Les deux amants étaient ravis de la complémentarité de leurs filles, mais ni la lumière, ni les ténèbres ne tenaient dans l'Espace. Ils engendrèrent alors Kahli qu'ils firent protecteur du Ciel. Son âme s'échappa du crâne de Tmiza alors que son corps naissait (si ça se fait simultanément : sinon on garde « naquit ») du bras gauche d'Iklash. Ces derniers s’étant endormis, Klarta et Nyxèbe se chargèrent d'assembler le corps et l'âme de Kahli. Les deux sœurs tombèrent amoureuses de Kahli, mais aucune d'elles ne voulait laisser l'autre en retrait. Kahli, touché par cette preuve d'amour, promis aux jumelles de partager son temps avec chacune d'entre elles. Il n'engendra jamais d’enfant avec les déesses.

Seul, Kahli donna naissance à quatre enfants. Tout d'abord, ce fut Iturii. Il désirait quelqu'un sur qui compter et se reposer. A l’aube de sa vie, Iturii, né du bras droit de Kahli, créait déjà les sols et les planètes. A peine était-il né que les âmes des êtres vivants purent se poser sur sa création. Malheureusement, celles-ci mourraient en à peine quelques jours. Iturii s'acharnait à créer un environnement stable et agréable pour chacune des créatures. Kahli, voyant son enfant triste de ne pouvoir laisser aux êtres la possibilité de vivre sur ses sols, se pressa d'engendrer Yiasah. La naissance prématurée de celui-ci ne lui offrit pas de corps à proprement parlé : il n'était qu'une masse liquide capable de prendre n'importe quelle forme. Il ne pouvait pas, comme les autres dieux, rester en suspension dans l'air. Alors, Iturii creusa les sols pour que son frère puisse y vivre en toute tranquillité. C'est ainsi que l'eau fut créée, et avec l'aide des autres dieux la vie des êtres du réel pouvait enfin se développer. Klarta avait offert des étoiles pour que ces derniers puissent grandir et apprécier les bienfaits de sa lumière, tandis que Nyxèbe avait créé des astres (la lune ?) afin que l'eau puisse se déplacer partout sur la terre, sans que Yiasah n'ait besoin de se mouvoir.

Les êtres vivants qui ne pouvaient vivre sur le sol se tournèrent vers Yiasah, tandis que les autres se développaient dans les airs ou sur la terre ferme.

Kahli, rassuré par la bonne entente entretenaient ses fils, engendra deux jumelles : Xiala, déesse du vent, et Phlexia, déesse du feu. Les sœurs étaient également diamétralement opposées, comme Klarta et Nyxèbe. Xiala était douce et calme ; Phlexia était animée d'une passion incontrôlable. Quand cette dernière se mettait en colère, elle détruisait la création d'Iturii. Yiasah et Xiala étaient toujours de pair pour la calmer. Iturii toujours irrité par sa sœur, ne la laissait pas toucher ses créatures. Parfois, Phlexia en pleurait des flammes de tristesse. Elles étaient d'un bleu doux et sage, mais si brûlant que même les dieux ne pouvaient les toucher. Xiala, toujours du côté de sa sœur, faisait des boules de lumière avec ses larmes qu'elle déposait dans l'Espace. Phlexia fut toujours émerveillée par sa bonté envers elle. Klarta, admirative de la lumière de sa cousine, lui fit don de son esprit créatif afin qu'elle trouve dans sa colère une imagination sans faille. Phlexia, calmée par sa sœur et le cadeau de Klarta, fit des efforts auprès de son frère Iturii.

Les dieux élémentaires se fatiguaient. Leur protection constante sur tous les êtres vivants était des plus éreintantes. Ils se réunirent pour choisir qui méritait assez leur confiance pour protéger et veiller sur ces âmes. Xiala fit d'un aigle, Volturia, le gardien des êtres du ciel. Iturii nomma une chatte, Trivlex, gardienne des êtres de la terre. Yiasah choisit de créer un être tout à fait singulier, ne pouvant se reproduire puisqu’il était le seul de son espèce. Khlore, surnommé Lévianthan, devint le gardien des êtres de l'eau. Pour protéger également les plantes et pour que le rôle de Trivlex soit équitablement partagé, Iturii donna vit à l'âme d'un arbre, qu'il nomma Drydès, gardienne de toute la flore existante.

Tout était en place, le monde des esprits en paix. Svexhz, veillant sur ses enfants depuis le Chaos, remarquait que lorsque les êtres vivants donnaient la vie, ceux-ci souffraient affreusement. Certains mourraient. Pour remédier à cela, elle créa Gayma pour accueillir les âmes prenant corps dans le monde réel. Dans le même temps, elle créa Nirvana qui accompagnerait celles-ci dans la mort lorsqu'elles retourneraient se reposer dans le Chaos.

Parfois, Nirvana et Gayma se retrouvaient afin de passer du temps ensemble, car eux seuls se comprenaient. Il est dit que lorsqu'ils dansent, il pleut sous un ciel dégagé et lumineux partout dans l'Univers.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum